Inspirations

Dites-leur que je suis un homme

Il y a des livres qui, une fois fermés, réussissent l’exploit de vous bouleverser pendant plusieurs jours. « Dites-leur que je suis un homme » d’Ernest J.Gaines, en fait indéniablement partie.

L’histoire…

Dans la Louisiane des années 40, Jefferson, un jeune noir, démuni et illettré, est accusé à tort d’avoir assassiné un homme blanc. Au cours de son procès, il est bafoué et traité comme un animal par son avocat commis d’office. Incapable de se défendre, il est condamné à mort. Commence alors un combat pour que Jefferson retrouve, aux yeux de tous mais surtout de lui-même, sa dignité humaine…

Avec une très grande justesse, ce livre nous dévoile la complexité des deux personnages principaux. L’un, victime d’une société raciste avec toutes les dérives que cela impliquent quand on est un homme noir sans bagage intellectuel et l’autre, un enseignant conscient que sa condition de noir instruit dans la Louisiane des années 40 ne lui autorise aucun avenir.

L’homme noir…

C’est aussi la fragilité de ces deux hommes qui est mit en relief. Comment « être » et simplement vivre dans un monde où l’on n’a pas sa place? Comment réussir à être un homme face à l’injustice, la religion, l’éducation, l’amour, la ségrégation?  Ce livre fort, intelligent, jamais caricatural ni réducteur, sur lequel plane le doute, doute de soi, de ses convictions, de son bon droit, de ses propres chances de s’en sortir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le brio...

Il en ressort un roman poignant, bouillonnant de colère et de fierté sous une plume sans artifices et ni effets spectaculaires. Dites-leur que je suis un homme, est un de ces livres qui comptent moins sur la démonstration de l’auteur que sur notre capacité à nous saisir de toutes les nuances qu’y a mis l’écrivain pour nous poser les bonnes questions.

Adaptation cinématographique

Connaissez-vous ce roman? Qu’en pensez-vous?

Thia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *