Inspirations

Lettre à Kalash, manmay Mada.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas écris à quelqu’un, mais là je me suis dis que c’était une bonne occasion de le faire.

« Polémique » oblige, j’avais envie de donner ma vision du dernier clip de Kalash: Mada. Pour vous remettre dans le contexte, l’artiste martiniquais parle de son île dans son dernier clip. Dans cette chanson, il évoque la violence, la corruption ainsi que les inégalités sociales en Martinique.

Suite à la sortie de ce clip, beaucoup ont crié aux scandales ne reconnaissant pas la Martinique décrite dans ses paroles. Et en lisant un nombre incalculable de commentaires à ce sujet, j’ai été effarée par l’hypocrisie de certains et surtout de la condescendance voir du dédain des autres.

Le premier commentaire qui m’a fait sourire est celui disant qu’on aurait préféré qu’il parle de la beauté de l’ile. Je ne savais pas que nos artistes étaient soumis aux votes du public pour l’écriture de leurs textes (ici c’est pas The Voice) et que le doudouisme faisait partie intégrante des chansons pouvant passer sur les ondes. J’avais cette naïveté de croire que l’art était quelque chose de personnel permettant à un artiste de communiquer son message de la façon dont il le souhaitait.

D’autres commentaires disaient que s’il était meilleur que nos politiciens martiniquais qu’il n’avait qu’a se présenter. Ces mêmes personnes qui tout au long de l’année passent leur temps à cracher leur mépris vis à vis des représentants politiques locaux disant à qui veut bien l’entendre que nos politiciens sont à défauts d’être compétents surtout des vendus. Mais pensant peut-être que ça sonne mieux provenant d’eux, plutôt de leurs écrits, puisqu’ils sont cachés derrière un écran la majeur partie du temps.

On a aussi critiqué la forme du texte, parlant de quelque chose de médiocre aimé que par un groupe de débiles (groupe dont je fais partie). Évidemment cette personne a utilisé de grandes phrases pour justifier le savoir qu’elle nous faisait l’honneur de partager en citant le nom de Kerry James comme étendard de sa connaissance musicale urbaine. Mais de vous à moi, si on lui avait demandé sa chanson préférée de cet artiste elle aurait bégayé comme un bwabwa épileptique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La recette du "vrai" Ti-Punch traditionnel

Évidemment la forme a aussi eu son lot d’avis négatifs. Ces mêmes personnes tapis dans un carré VIP à boire du champagne, sponsorisées par les revenus de femme seule de leur compagne restée à la maison et matant le croupion de demoiselles sans vergognes sur un son bien plus « beau » de Vibz Kartel.

Pour finir, on lui a reproché de parler de la Martinique alors qu’il vivait dans une riche demeure haussmanniène dans les beaux quartiers de Paris. C’est comme si, aujourd’hui, on nous interdisait de parler de la violence policière en France ou aux Etats-Unis vis à vis des personnes de couleurs simplement parce que nous ne sommes pas sur place. Il y a donc un bureau de la pensée située en Martinique qui autorise qui a le droit ou non de parler de cette Martinique chérie. Évidemment, les personnes vivant ces drames en Martinique sont les premières que nous devrions écouter, mais soyons honnêtes qui de Kalash ou du petit gars de Texaco vous écouterez?

Pour conclure, je crois que Kalash a simplement mis des mots sur une réalité du pays. Une réalité qui fait mal, qui nous met face à nos faiblesses. Il n’incite pas à la violence, il relate un fait. Et il est temps que vous parents preniez vos responsabilités. VOUS ÊTES RESPONSABLES DE VOS ENFANTS. Arrêtez de croire que c’est en les mettant devant un écran d’ordinateur ou de télé que vous en ferez des adultes responsables.

« Après l’automne, on revit nos moments gâchés. Independent gyal, le rouge et bleu tapissent son bando. Le sound système lui permet de ne plus penser au danjé. Pran plezi gyal, pran pie’w. Contrôle ta vie et laisse brûler la vermine. Pour tous tes détracteurs et avec respect: Bonda Manmanw. »

God job Kalash!

Thia


15 commentaires

  • Pastel Severine

    Je suis une fan inconditionnelle de Kalash! Il dit haut et fort ce que beaucoup pensent tout bas!
    Je prends le temps de rechercher les paroles de ses chansons et d’en comprendre le sens, le message, de rechercher la traduction de certains mots et termes afin d’en affiner ma compréhension !Je ne suis pas née dans ces quartiers où la vie est rude pour beaucoup, ou avenir ne rime pas toujours avec sourire ! Alors je cherche à comprendre, à identifier ce mal-être qui ronge notre société, qui use notre culture et crée tant de disparités entre les êtres humains! Cela est valable dans tous les pays qu’ils soient développés ou en voie de développement ! Ce sont des artistes de ce type qui, a force de sons, de textes,de convictions et de réalisme ont pu attirer les yeux du monde sur leur réalité de vie, trop souvent marginale et marginalisée! Kalash en effet ne peut plaire à tout le monde mais il a le mérite de drainer des foules partout où il passe et ça ça doit faire réfléchir sur le besoin de beaucoup de faire entendre leur voix …

  • SandrineD

    Tu ne pouvais pas faire plus clair et concis. Il était plus facile pour certains de critiquer sans vouloir voir ou faire croire qu’ils ne voient pas, cette réalité de notre île.

  • Youry

    Intéressant ton analyse néanmoins je trouve que Kalash montre une réalité incomplète du ghetto. Pour connaître quelques têtes d affiche du clip et après avoir travaillé 7 ans en prison, il est important de montrer que les mêmes « Loulou » que l on montre sur leur grosse moto avec leur or sont aussi des travailleurs salariés dans des entreprises. Important de montrer qu il y en qui boss legalise aussi pour acheter leur matériel ( (même si ils font aussi le bizz underground… c est une réalité aussi ). J aurai tout garder dans le clip en rajoutant 2 soit disant loulou qui sortent de Leur taff d espace vert, ou de tri voir ramassage d ordure, (pour ceux que je connaisse) sans rentrer dans la caricature beaucoup travail dans ce type de métier, sans parler des djobeur père de famille qui alternent les « 2 mondes » pour faire grandir leur famille. il est important de montrer Ceci pour deux raisons :
    1) tous les « loulou » ne vivent pas exclusivement du bizz de la rue, donc montrer cet aspect , c est éviter l enlisement des plus jeunes dans un schéma stéréotypé (par les clip underground, et les médias) mais pas systématique ( expérience vécue)

    2) en tant qu éducateur jeune des cités aussi on porte, je pense, un « trop » grand espoir en certains artistes, qui comme tu l as dit sont libres de faire ce qu ils ont envi. l artiste à une voix qui porte plus que la nôtre. C est pour ma part un aveux de faiblesse car on aimerait tellement voir certain changé, et casser des freins comme « je viens de la rue donc je finirai dans la rue, c est la vie » m a dit un jeune mineur incarcéré. on n a pas les mots quelques fois (quand après il te récite du Kalash. Tu te dis au moins lui il les a, mais pas ceux qu on attendait.

    Il ne faut pas que les éducateurs, et autres grand frère ( des cités) perdent espoir dans le travail qu ils font au quotidien mais au contraire servir de la polémique et du clip pour amener un echange sur un autre aspect pas encore développé par Kalash : ceux qui  « sorte de la rue« ou qui ne pensent différemment tout en y vivant.  …. peut être au prochain son. C est un gars intelligent il rééquilibrera les angles de vue et là il ne s agit pas de montrer cocotier et sable blanc non plus ying et yang.

  • Youri Isaac Pina

    Vraiment Kalash il cartonne du son à cartonné tout en dénonçant les méfaits de la société martiniquaise chapeau le meilleur!!!
    En attente de la prochaine et surtout avec Damso!!!

  • MARIGNALE

    Je n’aurai pas mieux dit.

    Tant de personne disent des choses juste pour le dire. D’autre le disent parce que cela les gène.
    Quand tout va mal nous pleurons tous mais nous gardons toujours l’oeil critique dans jamais vraiment mettre la main à la pâte.

    Bisou à toi.

  • Weazy Di B@$$

    Moi je suis un Negro de Mada, et je vis en Guyane.!!!!!! Et ta d’la cocaïna a bord d’air caraïba , parlais les Bagage!!!!!! ba yo bon Tune en Tchou yo kalash et yo bien sav ké sa ka remplie aussi les caisses de l’État. Et an Banda Mamanw a celui qui vient nous parlé de Chance . Big UP mon gars et continue a fond Negros trop loin il pourront pas stoppés . CONTINUE CONTINUE CONTINUE toute sorte de musique sa insite personne a être dealer ou voleur chaqu’un a un choix de vie a choisir c’est pas la musique qui les font allez vers la drogue c’est LE MANQUE D’ARGENT A CAUSE DE LA VIE CHÈRE et non un chanteur lui il raconte le réel point pas vos paroles politique a deux franc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *