Caraïbes gastronomie

Epic Rum Tour

Il m’aura fallu des années pour pouvoir apprécier cette eau-de-vie si complexe qu’est le rhum. Sa douceur, sa force, sa subtilité, sa délicatesse, son caractère… Je pense que je ne suis qu’au début de mon apprentissage, mais je reste à chaque fois aussi captivée par le sujet quand je suis en présence de professionnels qui partagent avec moi, cet amour du rhum. 
rhum
J’ai pu avant mon départ de la Martinique, visiter pratiquement toutes les distilleries de l’île. Pas simplement faire le circuit basic destiné aux touristes, mais celui réservé aux professionnels. Avec visite de la distillerie, des chais, dégustations de bouteilles d’exceptions, explications souvent données par le maître de chai en personne. J’ai adoré ce contact privilégié, ou j’étais face à des passionnés qui avec une gentillesse infinie partageaient avec moi leur savoir. 
Aujourd’hui, une équipe d’amoureux du rhum, a décidé de rendre ces visites « privilégiées » accessibles au grand public grâce au spirit tourisme. Ce principe existe dans de nombreux milieux de spiritueux, mais le monde du rhum n’avait pas encore sauté le pas. Maintenant, c’est chose faite. Bienvenu dans l’Epic Rum Tour. 
L’Epic Rum Tour, c’est d’abord une équipe. Benoit Bail, Dimitri Mune, Christelle René-Corail. Le premier est un professionnel dans le milieu. Créateur du célèbre groupe « la confrérie du rhum« , il est aussi à la tête avec son acolyte Jerry Gitany de « l’agricole tour« , promotion des rhums agricoles des Antilles sur les marchés exports. Les deux autres ont crée « DConsult Caraibes« , une société de coordination et de communication. 
Autour d’un verre de rhum (voir plus), il n’en fallait pas plus pour que les idées fusent et donnent naissance à leur premier projet commun et que leurs savoirs-faire et leurs expériences en assurent la légitimité. Et les professionnels du rhum agricole Martiniquais sont d’accord avec moi, puisque tous ont répondu présent et ont salué l’initiative. 
Au programme des 5 jours, les participants logés dans un très bel hôtel de l’île, iront découvrir accompagnés d’un guide parlant anglais, français et allemand, les distilleries bien évidemment, mais aussi la gastronomie locale ainsi que les plus beaux sites de la Martinique. Une expérience unique à la découverte des saveurs et du patrimoine de l’île aux fleurs. 
Facebook-cover
Thia

Aucun commentaire

  • JOSEPH

    Incroyable, ce texte, pour moi.
    Je le découvre sur LinkedIn…. En 2018.
    J’ai soutenu en septembre 2009, au CELSA, École des Hautes Études en Sciences de la Communication , Paris Sorbonne, un mémoire intitulé par moi-même :  » De l’Ile à … La Ville – Pour un tourisme culturel et urbain en Outre-mer.. … »….
    Le propos y était de dépasser les quatre S – sex, sun,..etc, pour faire, comme en Europe, dans ces villes et même villages chargés d’histoire,de patrimoine et de mémoire des lieux… Un tourisme de type urbain, urbain allant avec la notion d’urbanité…
    . J’y évoquais, vers la fin de ma modeste étude se devant d’être, face au Jury, une contribution réelle au progrès de…etc, la création (mais peut-être cela existait-il déjà chez vous) de city tours thématiques, et le rhum bien entendu…
    Enfin!
    Je n’ai même pas écrit un article, encore moins publié mon mémoire, et à vrai dire la version numérique de mon travail s’est perdu dans le cyber espace au d’un bug informatique.
    Mais aujourd’hui, 1er Avril 2018, j’ai envie. De goûter. De voyager à travers les saveurs, les senteurs, les fragrances….
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *